17 mai, pour la famille Kabila, il s’agit d’une date commémorative d’un combattant sans égal

18 mai 2022
img_2908.jpg
Partager avec :

La date du 17 mai représente non seulement la sortie du Congo d’un régime totalitaire du Maréchal Mobutu, mais aussi est surtout, la bravoure d’un soldat hors pair qui a aidé le pays à accéder à sa démocratie, après plus de 32 ans de dictature, estime-t-on dans la famille de Laurent Désiré Kabila, l’ancien président congolais.

Alors que le pays a rendu hommage aux soldats congolais en cette même date, la famille de l’ex chef de l’Etat a également exprimé sa considération en mémoire de leur père assassiné six ans après son arrivée au pouvoir.

«  La date du 17 Mai nous rappelle qu’il n’y a qu’un seul soldat du peuple, Laurent-Désiré Kabila. 25 ans après les acquis de la libération, l’homme Congolais reste le seul responsable de son destin », a écrit Zoe Kabila, fils de feu LD Kabila.

Le fils de l’ancien chef de guerre a rappelé les missions régaliennes de son père, lesquelles fut axées à la paix totale, l’intégrité territoriale, ainsi que l’unité nationale.

Il a par ailleurs, renouvelé son soutien indéfectible aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), pour la continuité de cette mission.

Pour sa part, l’épouse de Joseph Kabila, Marie-Olive Lembe soutient que c’est grâce à son beau-père que la dictature en République démocratique du Congo ne sera plus tolérée.

« Hommage à M’zee LD Kabila, qui par son expédition militaire rationnelle a mis fin à la dictature qui ne sera plus jamais tolérée », a-t-elle déclaré.

La poursuite de cette démocratie amorcée en RDC par M’zee, a été selon elle, portée par son mari Joseph Kabila, grâce à qui ladite démocratie est devenue une réalité au pays.

« Merci à lui de nous avoir légué Joseph Kabila,héritage, précieux et homme exceptionnel grâce à qui la démocratie est devenue réalité en RDC ».

Related Articles

Partager avec :
AllEscort