Acaj juge inopportune la réclamation des anciens du Parlement

21 octobre 2022
download.jpeg
Partager avec :

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) qualifie d’ inopportune la démarche des anciens parlementaires. Ces derniers réclament l’intégration dans le Budget Exercice 2023 de leurs arriérés d’avantages non perçus.

Pour cette association, la démarche va à l’encontre des discours des autorités du pays, consistant à réduire le train de vie des institutions.

En évoquant spécifiquement les cas des enseignants, des magistrats, des médecins et soignants, Acaj met l’accent sur les priorités en lien avec plusieurs engagements du gouvernement dont la concrétisation peine à être réalisée.

Sans pour autant ignorer les services rendus à la nation par ces anciens chefs de corps constitués, cette association a, par le biais de son président, demandé à ces derniers de prouver leur amour et leur solidarité envers les congolais, en renonçant officiellement aux bénéfices, qui par ailleurs demeurent légaux.

Avant de suggérer au gouvernement et Parlement d’orienter les ressources mobilisées vers des priorités plutôt qu’à satisfaire à une requête qui ne profite pas à l’intérêt du peuple.

Partager avec :