Action disciplinaire contre Kabund, un acharnement que dénonce Alliance pour le changement

24 juillet 2022
20220724_152349.jpg
Partager avec :

Dans une mise au point samedi 23 juillet, dont la copie a été consultée par votre média, Alliance pour le changement (A.Ch), parti de Jean-Marc Kabund dénonce « la dérive dictatoriale du pouvoir en place qui se consolide au jour le jour dans notre pays; l’acharnement à l’encontre du président national, l’honorable Jean-Marc Jean-Marc Kabund; l’instrumentalisation des institutions du pays et des services de l’Etat par le pouvoir en place contre le président national », a-t-on noté.

Il faut rappeler que quelques jours après la sortie médiatique de l’ancien 1er vice-président de l’Assemblée nationale et ancien président a.i de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), annonçant de faire désormais l’opposition contre le régime en place en République démocratique du Congo (RDC), la chambre Basse du Parlement a émis une action disciplinaire contre le député Kabund.

L’entourage de ce dernier soutient qu’il n’existe aucune disposition légale soutenant une telle démarche. À suivre.

Giscard Havril

Partager avec :