Agression de la RDC : L’ACAJ recommande 5 assertions aux pays membres de l’EAC

20 juin 2022
2d326f42-8d6d-4d49-b63c-92c2940cd388-1.jpg
Partager avec :

Réunis ce lundi 20 juin à Nairobi, au Kenya, les Chefs d’Etats et le gouvernement de « East African Community » (EAC) sous la médiation de Uhuru Kenyatta ont fait le point sur la situation sécuritaire en République démocratique du Congo ( RDC).

C’est dans cette optique que, l’Association Congolaise pour l’accès à la juste (Acaj) a fait quelques recommandations aux pays membres en vue de remédier à la tension observée depuis quelques temps entre la RDC et le Rwanda.

De prime abord, l’Acaj propose la création des conditions d’une paix durable dans la communauté des pays de l’Afrique de l’Est, fondée sur le respect de la souveraineté des États membres.

Secundo, cette structure axée sur la justice, propose aux pays membres de promouvoir une coopération Réciproquement bénéfique et respectueuse de la sécurité des États membres.

Tertio, l’éradication de toutes velléités hégémoniques et ou annexionnistes, sources de tension néanmoins entre le Rwanda et la République démocratique du Congo.

Quarto, l’Acaj recommande une condamnation formellement l’agression dont cette dernière est victime de la part du Rwanda qui entretient et arme des mouvements rebelles pour déstabiliser la RDC dans sa partie Est.

En dernier lieu, l’Acaj recommande aux Etats membres de EAC d’accélérer l’opérationnalisation de la force militaire régionale, chargée de prévenir et de combattre toutes activités hostiles, susceptibles de troubler la paix et la sécurité tout le long des frontières communes. Ce, sans intégrer le Rwanda dont le soutien au M23 ne fait aucun doute.

Related Articles

Partager avec :
AllEscort