Année scolaire 2022-2023: les écoles spéciales aussi de la partie

15 septembre 2022
IMG-20220915-WA0037.jpg
Partager avec :
Peu connues du grand public mais elles sont en première ligne et sont très efficaces dans l’instruction des enfants vivants avec handicap. Les écoles spéciales ont aussi démarré l’année scolaire 2022-2023 même si plusieurs défis restent à relever. Reportage. 

Portails et tableaux repeints. Les salles de classes et la cour de l’école sont propres. Le silence règne, les élèves sont encore à compter du bout des doigts. Mais les instituteurs sont déjà devant chaque classe pour accueillir les élèves pour cette nouvelle année. Kt.cd s’est intéressé au Centre Bondeko Sembola de Matete, et vous décrit l’ambiance dans cet établissement d’enseignement adapté aux enfants handicapés.

De teint bronzé et habillé en pagne, Mme Jeanne Ngalema, directrice de l’établissement, nous reçoit et nous explique comment ça marche.

ce centre est constitué de deux sections: Handicapés Auditifs (HA) et Handicapés mentale(HM). l’établissement comprend une école maternelle, un cycle court et un cycle de professionnel qui offre une formation de coupe et couture, menuiserie , cordonnerie” a-t-elle indiqué, visiblement elle est passionnée d’apporter son soutien à cette catégorie d’enfants.

Elle préfère accompagner ces enfants dès leur jeune âge. « Nous avons installé une école maternelle parce que nous pensons qu’une éducation précoce est très importante et capitale pour les personnes vivant avec handicap » a déclaré Mme Ngaliema la cinquantaine révolue.

 

L’accompagnement de l’Etat et des parents, quasi inexistant

Si l’encadrement de ces enfants est une passion pour les uns, elle ne semble pas l’être pour les autres. Le centre Bondeko est encore buté à beaucoup des difficultés non seulement du côté de l’enseignement mais aussi du côté suivi parental, déplore la directrice du centre.

La plupart des élèves qui fréquente cette école ne sont pas au centre de préoccupations des parents , aucun suivi , l’enfant peut commencer et finir l’année scolaire sans qu’une figure paternelle ne se montre et cela bloque l’évolution de l’enfant, regrette Mme Ngalema.

La pédagogie de l’enfant handicapé pose problème aussi au niveau de l’État congolais. Cela se traduit par “le manque d’un système scolaire actualisé, personnels qualifiés, des matériels didactiques appropriés…” énumère-t-elle, « sur 17 classes nous n’avons que deux enseignants expérimentés de la 1ère en 6eme » a-t-elle ajoutée.

La gratuité de l’Enseignement, Oui,mais…

Les Centres de formation du Village Bondeko, sont des œuvres diocésaines situées dans différents quartiers de Kinshasa, ils s’occupent de la formation d’enfants handicapés mentaux, auditifs et visuels.

Fondé en 1980 par le feu cardinal Malula pour assurer l’enseignement et la formation des enfants vivants avec un handicap. Le Village Bondeko qui joue à la fois le rôle social et paramédical.

Ces écoles bénéficient aussi de la gratuité de l’enseignement décrétée par le gouvernement actuel mais la vulgarisation des ces établissements traîne encore les pas. conséquence certains parents garde leurs enfants atteint d’handicape sans instructions.

Leave a Reply

Partager avec :