Assemblée nationale : Le projet de loi des finances 2023 déclaré recevable

1 novembre 2022
FgfKK1oX0AEkvrn (1)
Partager avec :

Les élus nationaux ont déclaré recevable, lors de la plénière de ce mardi 01 novembre, le projet de loi des finances de l’exercice 2022. Ce budget qui a été approuvé à l’unanimité est chiffré à 14,6 milliards de dollars américains.

Cette décision intervient après les réponses du chef du Gouvernement Sama Lukonde, aux préoccupations des députés nationaux en rapport avec ce budget.

Dans son explication, le Premier ministre a fait savoir que le budget est élaboré dans un contexte particulier au plan national et international.

« Sur le plan international, à la suite du conflit russo-ukrainien déclenché en février dernier, le monde est confronté, comme vous le savez, à des mutations géopolitiques et stratégiques, avec des conséquences profondes sur le plan économique, notamment avec la fluctuation des prix des produits pétroliers et des denrées de première nécessité. Sur le plan national, ce budget est élaboré dans un contexte marqué par la persistance de la guerre d’agression et d’actes terroristes dans la partie Est ainsi que par la menace de la résurgence des conflits intercommunautaires dans certains autres coins de la République », a-t-il expliqué.

Il a présenté l’économie générale du projet de loi des finances 2023 axée sur les points ci-après :

1. L’Etat de l’exécution du budget en cours au premier semestre 2022 ;

2. Les Perspectives économiques internationales et nationales sous-tendant le Budget de l’exercice 2023;

3. La Programmation budgétaire 2023-2025 et la déclaration des risques
Budgétaires y relatifs

4. Le Contexte d’élaboration du Projet de Loi de Finances pour l’exercice 2023 et ;

5. La Configuration du Projet de Loi de Finances pour l’exercice 2023.

Le bureau de la Chambre basse du parlement a accordé un délai de 15 jours à la commission économique et finance (ECOFIN), pour poursuivre les travaux d’approfondissement.

Partager avec :