Bouclage à Goma: Le prix de transport en commun sur une pente ascendante

10 octobre 2022
243997862177_status_IMG-20221010-WA0070.jpg
Partager avec :

La circulation routière en ville de Goma est perturbée depuis ce lundi 10 octobre 2022 suite à la hausse du prix de transport en commun. Une course dans un taxi-bus passe de 500 à 1000 Francs congolais.

Cette hausse brusque du prix de la course est consécutive au bouclage forcé instauré depuis ce jour par les services de la Direction Générale des Recettes du Nord-Kivu DGR-NK, déclarent certains conducteurs interrogés

« Comme d’habitude je prévois 1 000 FC comme mon frais de transport aller-retour mais je suis surpris ce matin en voulant prendre le bus, le convoyeur me dit la course est passée à 1000fc l’aller simple. Je suis obligé de faire le pied pour garder ce que j’ai pour mon transport au retour du travail », s’inquiète Jackson Muhindo un habitant de Goma.

Dans un communiqué le week-end dernier, le Gouverneur militaire, le lieutenant général Ndima Constant, a appelé les propriétaires des engins roulants à s’acquitter de leurs obligations.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le député national Hubert Mukasa Furuguta élu de Goma qualifie l’appel du gouverneur de précipité car selon lui, « ne donne pas un temps suffisant aux détenteurs des engins roulant de s’acquitter de cette obligation civique ».

Dans la circulation routière les véhicules des privés sont quasi-absents sur la voie publique.

Partager avec :