« Ce que j’ai vu à Kanyaruchinya c’est vraiment une grave catastrophe »( Uhuru Kenyatta)

15 novembre 2022
IMG-20221115-WA0469.jpg
Partager avec :

Après son arrivée dans la ville de Goma ce mardi 15 novembre 2022, Uhuru Kenyatta le facilitateur de la communauté des États de l’Afrique de l’est (EAC) s’est rendu dans le camp des déplacés de Kanyaruchinya.

Aussitôt arrivé, celui-ci a apaisé ces déplacés qui voulaient fuir le camp sur fond d’une panique générale qui a régné dans leur campement suite à une alerte faisant état d’une avancée des troupes du M23 sur la ville de Goma.

Au cours d’une conférence de presse qu’il a tenu à l’hôtel Serena, cet ancien président de la République du Kenya a rassuré que ce qu’il a vu mérite une attention particulière.

Attristé de la situation humanitaire de ces déplacés, Uhuru Kenyatta a rassuré qu’avec ce qu’il a vu, sa mission en tant que facilitateur ne sera pas une chose facile.

« La colère amène toujours la vengeance. Mais tout le monde peut amener sa part à l’édifice pour taire cette guerre et cette crise humanitaire. A tous ceux-là qui peuvent aider d’une manière ou d’une autre, je vous prie d’apporter la solution tant soit peu» a-t-il dit.

Le facilitateur désigné par l’EAC boucle ainsi sa mission à Goma dans la province du Nord Kivu après avoir rencontré différentes représentations des missions humanitaires et les autorités locales.

Partager avec :