Changements climatiques: Clotûre des premières journées de réflexion sur la Contribution Déterminée à l’échelle Nationale (CDN)

21 avril 2022
20220420_114855.jpg
Partager avec :

Il s’est tenu du 19 au 20 avril 2022, les premières journées de réflexion sur la Contribution Déterminée à l’échelle Nationale (CDN) de la RDC pour réduire à 21% les émissions des gaz à effet de serre.

La Contribution Déterminée à l’échelle Nationale (CDN) revisée de 2015, est parmi les résultats de d’accord de Paris visant à maintenir la temperature mondiale à 2 jusqu’à 1 degré Celsius (°C). Parmi tant d’autres pays, la RDC s’est aussi résolument engagée dans cette lutte mondiale.

Ces premières journées de réflexion avait pour objectif d’intégrer les leaderships féminins dans cet engagement d’envergure planétaire pour lutte contre les changements climatiques. Mais également les amener à s’approprier ladite lutte en tant que actrices importantes dans développement.

En effet, les changements climatiques ont un impact considérable sur la survie de l’humanité en général et les femmes ont un degré élevé de vulnérabilité suite à ces effets.

Lors de la clotûre de ces premières journées de réflexion, les femmes autochtones n’ont pas été mises de côté, elles ont surligné toutes les difficultés qu’elles ont rencontré depuis belle lurette.

Marie Dorothée Lisenga, coordonatrice Nationale de l’association des femmes autochtones et communautés locales pour le développement durable et participatif, a sensibilisé les femmes leaders à la prise de leur engagement pour la lutte contre les changements climatiques.

Pour elle, les femmes autochtones doivent proposer des solutions partielles à travers les notes conceptuelles. Elle a renchéri que, les inégalités persistent dans le domaine de l’agriculture et de l’environnement.

La CDN touche 4 domaines principaux, notamment la foresterie, l’agriculture, l’énergie renouvelable et la gestion des déchets. Considérant que les femmes sont des pionnières dans ces domaines, elles doivent être associées dans des instances de prise des décisions pour une mise en oeuvre efficace de la Contribution Déterminée à l’échelle Nationale en RDC.

Recommandations des femmes leaders pour la mise en oeuvre de la CDN en RDC

Photo de famille lord de l’ouverture des premières journées de réflexion sur la CDN.

À l’issue des présentations faites lors de ces premières journées de réflexion, plusieurs recommandations ont été formulées, dont les plus importantes sont: l’augmentation en termes de représentativité des femmes dans la prise des décisions, l’accès à la propriété foncière, appuyer les projets des femmes, renforcer la capacité des femmes.

Le Programme des Nations Nations Unies pour le Développement (PNUD) a appuyé techniquement cette activité, ayant connu le concours de plusieurs minstères sectoriels, spécialement le ministère de l’environnement et développement durable, le ministère de l’agriculture, le ministère de l’énergie, le ministère du genre famille et enfants, le ministère de la santé, hygiène et prévention, le ministère de l’industrie et bien d’autres

Pour une meilleure intégration des recommandations de la CDN dans la planification des objectifs de la RDC, Nelly Kakolongo, a pour la part du PNUD, présenté la méthodoligie, les outils ainsi que le processus pour une meilleure intégration des recommandations des femmes pour une mise en oeuvre efficace de la CDN en République démocratique du Congo.

Related Articles

Partager avec :
AllEscort