Conflit Teke-Yaka : Un nouveau renfort militaire attendu, vers une accalmie à Kwamouth?

20 septembre 2022
D8C8EAD9-5695-4B45-A783-10E2B9FE7BD3
Partager avec :

La gouverneure de Maï-Ndombe Rita Bola, a annoncé ce mardi 20 septembre, l’arrivée d’un nouveau renfort militaire dans le territoire de Kwamouth où sévit une situation sécuritaire inquiétante causée par le conflit intercommunautaire entre Teke et Yaka pour tenter de contenir les tensions.

Se dirige-t-on vers la fin de ce conflit? La réponse est affirmative selon le chef de l’exécutif provincial de Mai-ndombe. « On rassure la sécurité à toute la population, la sécurité totale. Kwamouth sera encerclé, la présence des militaires et des policiers sera dans tout le territoire de Kwamouth et on en parlera plus », a annoncé Rita Bola.

Et d’ajouter que «le chef de l’Etat m’a fait participer à une petite réunion de comité national de sécurité, tout a été déjà fait, les moyens ont déjà été mis à disposition et incessamment, sur la route de Bandundu, de Kinsele vous allez voir les dispositifs », dit-elle.

Précédemment, plus de 200 militaires ont été envoyés à Kwamouth mais n’ont pas réussi à rétablir l’ordre et la sécurité. Les violences se poursuivent toujours entre les protagonistes.

Plus de 80 morts ont été enregistrés depuis le début des violences entre les communautés Teke et Yaka. En outre, plus de 200 maisons incendiées, cédant ainsi la place à un déplacement de près de 20.000 personnes, parmi lesquelles 285 enfants non accompagnés.

Partager avec :