COP 27: La RDC veut consolider son leadership climatique

7 novembre 2022
2652BC84-DF72-4827-A9C3-5122043FE0D3
Partager avec :

La conférence mondiale de l’ONU sur le climat (COP 27) s’est ouverte dimanche 07 novembre à Charm el-Cheikh en Egypte. Conduite par Eve Bazaiba, vice-premier ministre, en charge de l’Environnement et Développement durable, la délégation congolaise sera au table de négociations pendant deux semaines où plus de 120 chefs d’Etat gouvernement sont attendus.

Eve Bazaiba a promis de contribuer au renforcement de l’intérêt de la communauté internationale dans le Bassin du Congo; lequel se révèle être un poumon écologique fragile.

Mais aussi, protéger pour l’intérêt de l’humanité, identifier des organisations internationales du secteur public, du secteur privé, et de la société civile susceptibles d’appuyer la RDC dans sa vision comme Pays Solution à la crise climatique ».

« Nous attendons une différence claire et nette entre d’un côté les fonds alloués aux pertes et dommages dûs aux changements climatiques qui aujourd’hui constituent une urgence, et de l’autre côté les fonds d’adaptation qui constituent un programme à court, moyen et long terme », a-t-elle déclaré.

La RDC, aux couleurs de pays solution

Mme Bazaiba s’est donnée comme mission, de présenter le potentiel de la RDC comme pays solution, comme cela était le cas lors de la Pré-cop 27 à Kinshasa.

« Nous avons également les minerais stratégiques qui vont aider à atteindre l’atténuation de la température planétaire à 1.5 degrés Celsius en aidant les industries à limiter la pollution. Pour tout cela, nous avons besoin de moyens. Je donne l’exemple des véhicules électriques. Pour fabriquer les véhicules électriques, il faut des matières premières. Et ces matières premières, je suis fière de le dire, on les trouve en Afrique, on les trouve en République démocratique du Congo », fait-elle savoir.

Et d’ajouter : « Nous, nous avons le potentiel. Le Nord à la technologie et l’expertise. Nous travaillons ensemble à lutter contre le changement climatique ».

Cette 27e conférence de l’ONU sur le climat (COP27), va rassembler quelque 200 pays pour deux semaines, au chevet d’une planète frappée par les catastrophes: inondations historiques au Pakistan, canicules à répétition en Europe, ouragans, incendies, sécheresses…

Partager avec :