« Dans les jours qui viennent la RDC n’aura pas de problème d’infrastructures » (Barthélémy Okito)

11 septembre 2022
525EE40B-63DE-48A8-969B-DF9E8C1CBBFE
Partager avec :
Conscient des difficultés des infrastructures sportives qui déséquilibrent le sport congolais, le Secrétaire général aux Sports, Barthélémy Okito, a assuré aux professionnels du sport, qu’à l’avenir, qu’ils ne se plaindront plus quant à cette gêne pour mieux exprimer leur talent.

Dans une sortie médiatique, Barthélémy Okito, a garantie que les prochains Jeux de la Francophonie qui se dérouleront à Kinshasa en 2023 sont une opportunité pour offrir à la RDC des beaux bâtiments

 » Dans les jours qui viennent le Congo n’aura pas de problème d’infrastructures. D’abord, il y a les 9èmes Jeux de la Francophonie qui vont nous laisser le stade des Martyrs et le stade Tata Raphaël totalement réhabilités » a-t-il certifié.

Avant d’évoquer quelques projets se trouvant dans le tiroir:  » On va aussi rénover le stade 24 Novembre ex Cardinal Malula. Les deux stades municipaux de Barumbu et de Matete retapés qui pourront nous servir pour les grands événements qui arrivent. Nous aurons à Kinshasa quatre gymnases dont deux au stade des Martyrs et deux sont actuellement en construction par les japonais. […] Au conseil des ministres du 16 juillet dernier, le Gouvernement avait adopté la modernisation et la rénovation de sept stades et la construction de huit stades. » a-t-il ajouté.

D’après M. Okito, il s’agit du stade des Martyrs, Tata Raphaël (Kinshasa), stade Kibassa Maliba ( Lubumbashi), stade Kashala Bonzola (Mbuji-Mayi), stade Joseph Kabila de Kindu et de Kalemie qui seront modernisés et rénovés. Pour ceux qui seront construits, il est question des stades de Mbandaka (Équateur), de Lumumba (Matadi), de Stokolm (Boma), stade de Kisangani, de l’Unité (Goma) de Lodja de Kananga et de Tshikapa ainsi celui de Inongo.

Partager avec :