Related Articles















Denis Mukwege appelle la communauté internationale à lutter contre la « culture de l’impunité »

19 octobre 2022
download-4.jpeg
Partager avec :

Devant la commission des Relations internationales de la chambre de la Belgique, Denis Mukwege a exhorté la Belgique à soutenir la mise en place d’un tribunal pénal international pour les massacres perpétrés à l’Est de la République démocratique du Congo.

 » Vous avez des outils diplomatiques, économiques et militaires qui peuvent arrêter cette souffrance », a-t-il lancé en demandant précisément à la Belgique de mettre en place une conférence internationale en faveur de la mise en place d’une « justice transitionnelle ».

« J’invite aussi les députés à soutenir l’initiative des députés de la RDC, visant à identifier et sécuriser les sites des massacres afin que des équipes d’enquêteurs internationaux soient déployés pour exhumer nombreuses fosses communes et prélever les éléments de preuves de crime de guerre, de crime contre l’humanité, voire de crime de génocide », a renchéri l’homme du prix Nobel de la paix.

Pour ce qui est du rôle de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (Monusco), le gynécologue congolais a appelé l’ONU à repenser la mission sur place de manière à aider la RDC à réformer son armée pour qu’elle assuré efficacement la sécurité des biens et des personnes.

Dans la chute de son discours, Denis Mukwege a lancé l’appel à la communauté internationale en vue d’apporter un soutien à un processus électoral démocratique en RDC.

Partager avec :