Related Articles















Environnement : E. Bazaiba salue le travail de ECC/Batir et Kintoko dans le recyclage et la transformation des déchets plastiques

8 août 2022
ebe6c6ec-4407-4ef7-83cc-c2671e2713fe
Partager avec :
Au cours d’une tournée effectuée week-end dernier, la vice-Premier, ministre en charge de l’Environnement et développement durable, Eve bazaiba a visité l’ECC/Bâtir avec sa branche artisanale de recyclage et transformation des déchets plastiques en pavé et l’usine Kintoko spécialisée dans la collecte et recyclage des bouteilles plastiques.Occasion pour Eve Bazaiba de palper du doigt les réalisations faites par ECC/Bâtir avec son usine artisanale de recyclage des déchets plastiques.

 

Thérèse Lucie Mpunga Nkanga, Directrice a.i de cette ONG a expliqué que le processus passe par la collecte, le tri et la transformation en pavé de ces déchets, et cela grâce à la machine de moulage moderne qui fait le coulage de la matière première résultant d’un mélange des déchets plastiques et de sable granuleux.

Après le constat, Eve Bazaiba a salué cette initiative artisanale locale qui contribue, selon elle, à la création d’emplois et à l’assainissement de la ville de Kinshasa.

Accompagné de quelques membres du gouvernement, notamment les vice-ministres des Finances et Budget et le DG de la Snel, le numéro un de l’Environnement congolais est rendu aussi à la Société OK PLAST, spécialisée dans la collecte et recyclage des bouteilles plastiques à Kinshasa.

au cour de cette visite, il était question pour Eve Bazaiba de tracer une feuille de route en vue d’accorder certaines facilités et allègements fiscaux permettant à OK PLAST, à travers sa filiale Kintoko de mieux réaliser son travail de diminuer la pollution plastique par la collecte, le traitement et recyclage des bouteilles plastiques dans la capitale.

Plus de 10 Millions de tonnes des déchets plastiques sont collectées, traitées et recyclées par cette société. « Une grande capacité de travail qui nécessite un appui du gouvernement pour relever le défi de meilleur assainissement de la ville », s’est félicité le DG de la SNEL.

À l’inauguration de cette usine par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, La vice-Premier ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement durable avait fait remarquer la nécessité et l’urgence pour le Gouvernement de mettre en œuvre son plan d’action pour assurer un partenariat public-privé, notamment dans le secteur de l’assainissement en apportant des appuis conséquents qui s’imposent.

Partager avec :