EPST : Les écoles primaires de Saint Ignace et Sainte Rita bénéficient de plusieurs bancs

28 octobre 2022
IMG_20221028_114926_498.jpg
Partager avec :

Faire face aux effets induits de la gratuité de l’enseignement primaire, notamment le surpeuplement des salles de classe,c’est l’objectif de la remise de plusieurs pupitres, don du Fonds de promotion de l’éducation et de la formation (FPEF) aux écoles primaires Saint Ignace et Sainte Rita

Lors de la cérémonie de remise ce vendredi 28 octobre, le directeur général du FPEF Jean-François Ekofo, a réaffirmé l’engagement de son établissement de voir tous les élèves trouver une place assise.


« A Saint Ignace nous avons donné 100 bancs et à Sainte Rita nous venons de donner 300 bancs. Il y a une série d’écoles qui sont sur nos listes, notamment une école des aveugles et le mois prochain nous irons encore à l’ouest pour soutenir les écoles que nous avons déjà identifiées, qui sont dans le besoin », a-t-il indiqué.

A l’en croire, à ce jour plusieurs écoles dans l’ensemble du pays ont déjà bénéficié de ce geste qui s’inscrit dans le cadre de la campagne « Pas une école sans bancs ».



Une satisfaction pour les élèves, scandant ainsi des chants. Au collège Saint Ignace, les élèves ont également sollicité la construction des salles de classe pour remédier au problème de surpeuplement.

« Nous vous remercions très sincèrement pour cette remise des bancs qui nous servirons à bien étudier (…) Que continue à s’attendrir votre cœur paternel pour qu’il soit construit des salles de classe en vue de résoudre le problème crucial des effectifs pléthoriques », a dit l’élève du collège Saint Ignace, Tundu Kazadi de la 6ème primaire.

Cette campagne va se poursuivre dans les prochains jours dans les Grand Bandundu, Grand Equateur et Grand Kasaï où les écoles ont été déjà identifiées, a-t-on appris.

Partager avec :