État de siège: Le député Promesse Matofali tient à la distribution des armes à la population civile

10 mai 2022
IMG-20220510-WA0000.jpg
Partager avec :

Au lendemain de l’an 1
l’instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, le député provincial Promesse Matofali tient toujours à la distribution des armes à la population civile. Lors d’une interview accordée à la presse ce mardi 10 mai, l’élu de Butembo a fait savoir que sa proposition est l’une des voies d’éradication de l’insécurité qui a élu domicile dans les provinces précitées.

Pour lui, quoique spéciale, l’administration militaire a montré ses limites et mérite d’être levée.

«Vous savez, depuis que l’état de siège a été instauré, nous n’avions pas cessé de dire que nous manquons une armée organisée. C’est pourquoi nous avions montré que les problèmes se trouvent aussi au niveau de l’armée qui est incapable de faire face à la situation actuelle dans la région de Beni. Nous pensons que dans la table ronde que va organiser le chef de l’Etat, et moi je retiens toujours ma proposition qu’il n’y a pas une autre solution que de distribuer des armes à la population des zones attaquées pour leur sécurité » a-t-il dit.

S’inspirant de l’Ukraine qui a su contenir l’invasion russe, le cadre de Ensemble pour la République de Moïse Katumbi justifie sa proposition, par la Constitution congolaise et la loi cadre qui, selon lui donnent cette prérogative au Président de la République, de doter des armes une catégorie des personnes pour telle ou telle autre raison.

Rappelons à ce propos qu’en marge de l’an un de l’état de siège, le porte-parole du Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le général Sylvain Ekenge avait fait savoir que les résultats sur terrain sont satisfaisants, au regard des opérations conjointes menées dans la région de Beni entre les FARDC et l’UDPF de l’Ouganda.

Related Articles

Leave a Reply

Partager avec :
AllEscort