Félix Tshisekedi déplore la prolifération des stations de service à Kinshasa

16 juillet 2022
img_4134-1.jpg
Partager avec :

Le Président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi a déploré la prolifération des constructions des stations-service dans la capitale Kinshasa, et qui progressivement gagne aussi les provinces.

Au cours de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres tenu vendredi 15 juillet à Kinshasa, le chef de l’Etat a indiqué que ce nombre croissant des stations-service expose la population a des risques permanents d’incendie, à la pollution de leur environnements et aussi au risque de contraction des maladies respiratoires.

Face à cette menace et la nécessité de prévenir ce danger gangrénant, le ministre en charge des questions des hydrocarbures ainsi que d’autres ministères concernés à cette question, ont été conviés à présenter au prochain conseil des ministres un état de lieu et des propositions des mesures d’assurance qui permettront aux opérateurs pétroliers de respecter les règles établies.

Dans cette même démarche, le chef de l’Etat a connu qu’il existe bel et bien une demande accrus de la population en carburant, mais il estime que ce secteur connaît des circuits illicites et peut service du source du financement au terrorisme.

Par conséquent, Félix Tshisekedi a instruit au ministre Didier Bundimbu de s’interroger davantage sur les circuits financiers ainsi que les ramifications générées par cette activité, au vu de sa prolifération sur tout le territoire national.

Partager avec :