Felix Tshisekedi veut étendre le Service national dans d’autres provinces

10 octobre 2022
20221010_084520.jpg
Partager avec :


Le président de la République Félix Tshisekedi a salué la production du Service National qui approvisionne « régulièrement » les cantines des militaires en farine de maïs, contribuant à l’amélioration de leurs conditions de vie et celles de leurs familles. Il l’a dit au cours du conseil des ministres vendredi dernier.

Ce faisant, il a noté la nécessité de renforcer lesdites activités, et de voir le Service national se déployer à travers toutes les provinces dans les meilleurs délais.

Les activités du Service National contribuent tant soit peu à l’amélioration de la sécurité alimentaire, notamment par la stabilisation des prix de certaines denrées, à l’amélioration des conditions de vie des populations en général et des militaires en particulier, a souligné le compte-rendu de cette réunion du conseil des ministres tenue vendredi dernier.

Ce Service, ajoute la même source, participe également à la construction des infrastructures et équipements d’utilité publique, à la réintégration sociale des jeunes délinquants et à l’amélioration de la sécurité dans les villes par une insertion professionnelle et sociale réussie de ces jeunes.

Le service national constitué des ex-bandits urbains « Kuluna » a déjà produit plusieurs tonnes de maïs à Kaniama Kasese dans le Haut-Lomami et Lovo dans le Kongo-Central. Il travaille pour en produire au moins 10.000 tonnes à la fin de 2022, a-t-on appris.

Partager avec :