Related Articles















Fizi : L’armée annonce une patrouille mixte armée-MONUSCO à Minembwe

3 octobre 2022
IMG-20221003-WA0022.jpg
Partager avec :

La 12ème Brigade de Réaction Rapide basée à Minembwe a annoncé depuis le dimanche dernier le début d’une patrouille mixte armée-MONUSCO dans sa zone d’intervention à dimanche 2 octobre 2022. Ceci pour faire face aux multiples attaques des groupes armés actifs dans la zone et où des actes inciviques sont régulièrement rapportés de la part de la coalition Twirwaneho-Makanika.

Dans un communiqué rendu public le même dimanche 2 octobre 2022, le porte-parole de 12ème Brigade de Réaction Rapide a exprimé son profond mécontentement face aux actes inciviques à répétition dans l’exercice hostile du groupe armé coalisé Twirwaneho-Makanika, qui selon lui, handicapent de plus en plus l’autorité de l’état congolais dans le haut-plateau.

Selon l’armée, depuis une semaine consécutive, ledit groupe armé a pris en otage un policier y compris certains paisibles citoyens, pour le moment séquestrés dans la localité Rutigita située dans la partie sud-ouest de Minembwe, groupement Basimunyaka Sud, au secteur de Lukenge dans le territoire de Fizi.

« Ces otages subissent des traumatismes et traitements inhumains à outrance, pour la simple raison de leur intégrité patriotique, refusant la participation aux activités belligérantes, et aussi le fait d’envoyer leurs enfants étudier ailleurs de Minembwe », a écrit SLt Meya Gbe Jérémie, porte-parole de la 12ème Brigade de Réaction Rapide.

Citant plusieurs autres actes inciviques, l’armée rappelle l’événement malheureux de l’attaque par « ruse » toujours par ce même groupe armé, survenu à la date du 30 septembre dernier, ayant causé la mort d’un militaire de la MONUSCO du contingent Pakistanais.

« Étant attribuée de cette noble mission, le commandement de la 12ème Brigade de Réaction Rapide conjointement avec la MONUSCO lancent des patrouilles de combat dans la zone en vue de faire face aux belligérants », confirme le porte-parole de la 12ème Brigade de Réaction Rapide.

Le commandement de la 12ème Brigade de Réaction Rapide exige par la même occasion, la relaxation immédiate et sans condition des otages.

Partager avec :