Force régionale dans l’Est RDC: le contingent kényan déployé sous la bénédiction du président Ruto

2 novembre 2022
2B066603-22E9-4BD4-A44B-7149186F1AD8
Partager avec :

Le président kenyan William Ruto a remis, au cours d’une cérémonie ce mercredi 02 novembre à Nairobi, l’étendard au contingent qui va être déployé dans l’Est de la RDC dans le cadre de la force régionale de l’EAC.

Cette intervention militaire régionale vise à soutenir le régime congolais face aux rébellions actives dans l’est selon un accord des pays membres de cette organisation sous régionale.

« En tant que voisins, le destin de la RDC est lié au nôtre. Nous ne permettrons pas aux groupes armés, aux criminels et aux terroristes de nous priver de notre prospérité commune», a déclaré le Président kényan.

Il a également assuré que la force régionale doit compter également des militaires du Burundi, d’Ouganda et du Sud-Soudan, envoyés « en mission pour protéger l’humanité ».

Des sources militaires à Nairobi ont refusé de révéler le nombre de soldats kényans impliqués dans cette intervention, en évoquant des « questions évidentes de sécurité ».

De sa part, la RDC tente de contrer les insurrections de dizaines de groupes armés qui prolifèrent dans l’est de cet immense pays.

Le M23 (« Mouvement du 23 mars »), une ancienne rébellion tutsi qui a repris les armes fin 2021, a gagné du terrain le 29 octobre dans l’est de la RDC, s’emparant notamment de deux villes, Kiwanja et Rutshuru-centre, situées sur la route nationale 2, axe stratégique desservant Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Après des mois de tension et d’accusations d’agression, Kinshasa, a décidé samedi d’expulser l’ambassadeur du Rwanda en RDC.

Partager avec :