Related Articles















Goma: 808 jeunes adhérent aux FARDC pour faire face au M23

6 novembre 2022
IMG-20221106-WA0000.jpg
Partager avec :

Ils sont au total 808 jeunes filles et garçons venus de la ville de Goma qui acceptent de servir le pays sous le drapeau.
A seulement 48 heures après l’adresse du chef de l’etat à la nation, ces jeunes viennent d’intégrer les forces armées de la RDC pour faire face à l’agression du pays par le Rwanda sous couvert du M23.

Ce samedi 5 novembre 2022, ces jeunes ont procédé à l’échauffemment devant l’esplanade de l’Institut supérieur de commerce ISC où ils ont été présenté à la presse par la même occasion.

Le Colonel Faustin Ndakala, diplômé d’état major et chargé de recrutement au sein de la 34ème région militaire du Nord Kivu, ces jeunes ont accepté l’appel du chef de l’Etat à servir le pays sous le drapeau.

Il précise qu’il vont subir une formation accélérée de 6 mois pour être aligné sur la ligne de front afin de combattre l’ennemi et récupérer tous les territoires occupés par le Rwanda sous couvert des rebelles du M23.

« On venait de me signaler qu’à Beni, il y a 2018 jeunes qui sont arrivés à Mambangu au camp Shiko en attendant leur enregistrement par l’armée» a-t-il fait savoir.

Francine Kasay une jeune fille d’une vingtaine d’années qui dit avoir accepté cet appel du chef de l’etat est déterminée à combattre aux côtés des FARDC.

Elle appelle ses pairs filles à ne pas trainer les pas et venir se joindre à eux pour servir le pays sous le drapeau.

«Nous demandons au Président Félix de signer le plus rapidement possible notre intégration au sein de l’armée pour partir sur le champ de batailles» a-t-elle conclue.

Licencié de son état Habamungu Claude, un autre jeune de Goma parmi ceux qui ont adhéré à la volonté du chef de l’état estime que seul le sacrifice et le patriotisme vont libérer la RDC.

« Je suis licencié, mais je me suis dit que ma licence ne pourra pas servir le pays en état civil, mais ça va mieux servir la nation en intégrant l’armée loyaliste

A noter que le recrutement continu et les conditions sont légions. Notamment être de la nationalité congolaise, avoir une bonne moralité et être âgé de 18 à 35ans.

Partager avec :