Related Articles















Goma: Hargne contre la Monusco, le gouverneur militaire appelle à l’apaisement

26 juillet 2022
images-37.jpeg
Partager avec :

Les manifestations de la population de Goma en province du Nord-Kivu, suivent leur cours. Hier lundi 25 tout comme ce mardi 26 juillet, le bilan tant humain que matériel est revu à la hausse. L’on note 5 morts et une cinquantaine des blessés.

Le Gouverneur Militaire de cette province sous état de siège, le Lieutenant général Constant Ndima dit continuer à lancer un appel au calme et l’apaisement.

 » C’est depuis hier que je ne cesse de lancer un appel au calme pour toute la population, quoique la situation se dégénère à ce niveau, cela ne nous arrange pas », a t-il lancé à la télévision nationale.

Il interpelle la population gomatracienne en particulier, celle nord-kivutienne en général, pour ce qui est des actes de vandalisme qui conduisent à de dégâts matériels et humains, en rassurant que le gouvernement a déjà compris le message.

 » Nous population, nous n’avons pas à nous prendre comme ça en charge, en s’en prenant aux Nations-Unies », a-t-il dit.

Partager avec :