Goma: Les représentants des confessions religieuses outillés sur la gestion des rumeurs sur la vaccination contre la Covid-19

27 avril 2022
IMG-20220427-WA0000.jpg
Partager avec :

Plusieurs pasteurs venus de différentes confessions religieuses de la ville de Goma sont sensibilisés sur la gestion efficace des rumeurs concernant la campagne de vaccination contre Covid-19.

Pendant deux jours, à dater de ce mercredi 27 avril 2022, ces leaders religieux seront outillés sur les stratégies de communication en faveur de la vaccination pour amener leurs fidèles à adhérer à cette campagne et couper ainsi la chaîne de propagation du virus de Corona.

Séance tenante, différentes questions des hommes de Dieu sur la vaccination ont trouvé satisfaction après des réponses enrichissantes des experts.

Le docteur Hans Bateyi, responsable du Programme élargi de vaccination (PEV) et l’un des intervenants du jour a fait part à ces interlocuteurs les différents avantages du vaccin contre la Covid-19.

Pour lui, le vaccin protège de manière individuelle, de manière collective et à long terme. Lorsque l’on est vacciné, il est difficile d’être vecteur de la maladie et petit à petit l’immunité collective sera atteinte, a-t-il ajouté.

Arthur Amani, Community manager engagement de MEDAIR en Républisue démocratique du Congo (RDC) a, dans son intervention fait savoir que, cette énième activité de sensibilisation sur le vaccin contre le Coronavirus s’inscrit dans le cadre de la campagne « Chanjo kwa wote, nikinge nikukinge», lancée depuis décembre dernier en réponse de cette pandémie.

Il renchérit qu’au delà de la ville de Goma, la même activité va s’élargir dans d’autres coins de la province du Nord-Kivu où est implantée l’Eglise du Christ au Congo (ECC), notamment à Kirumba, à Butembo, à Rutshuru pour ne citer que ceux-là.

Satisfait, le révérend Pasteur Batasema Nganga vice-président de l’ECC Nord-kivu n’a pas manqué de remercier les facilitateurs qui ont éclairé aux participants certaines zones d’ombre sur la vaccination, particulièrement sur les mauvaises informations appelées « rumeurs ».

Celui-ci a appelé ses paires à changer leur manière de communiquer avec l’Assemblée peuple de Dieu sur la vaccination, par rapport aux communications antérieures pour espérer changer les choses positivement et avoir plus des vaccinés venus des églises.

Il faut signaler que, cet atelier de deux jours organisé par l’ECC, par l’appui financier de l’organisation MEDAIR sera clôturé ce jeudi 28 avril 2022 par la vaccination de certains pasteurs volontaires qui ont déjà adhéré à la campagne de vaccination contre Covid-19.

Related Articles

Partager avec :
AllEscort