Hausse du prix de carburant : Noel Tshiani parle de l’absence d’une véritable politique économique et financière

20 septembre 2022
WhatsApp Image 2022-09-20 at 2.31.13 PM
Partager avec :

L’acteur politique et candidat à la présidentielle de 2018, Noel Tshiani a haussé le ton suite à la majoration des prix de carburant à Kinshasa, capitale congolaise et dans d’autres provinces.

Pour cet économiste, cette situation démontre l’absence d’une véritable politique économique et financière nationale.

« Le prix du litre d’essence à la pompe varie de FC 2695 à Kinshasa et 5000 francs à l’intérieur du pays. L’absence d’une véritable politique économique et financière nationale expose la population à des abus irréparables dans un pays dépourvu d’une agence de protection des consommateurs », a-t-il écrit via son compte Twitter.

Cette nouvelle grille tarifaire des prix de carburant a été rendue publique quelques jours après la situation caractérisée par la pénurie de carburant, notamment en ville de Kinshasa.

Des longues files d’attente se faisaient observer dans les stations-services. D’autres conducteurs y passaient même des nuits espérant être servis. Comme conséquence, les conducteurs des taxis et motos avaient doublé voire triplé le coût de transport.

Leave a Reply

Partager avec :