Related Articles















Insécurité à l’Est : il faut à la RDC une armée dissuasive (Noël Tshiani)

14 novembre 2022
Z-1.jpg
Partager avec :



Depuis plusieurs années maintenant, la partie Est de la République démocratique du Congo ( RDC) fait face à l’insécurité causée par divers groupes armés, notamment le Mouvement du 23 mars (M23).

Face à cette situation qui a vu bon nombre de familles perdre leurs parents, frères, sœurs et/ou enfants, l’acteur politique Noël Tshiani estime que la solution durable est de doter la RDC d’une armée nationale.

Dans une interview accordée à Kt.cd, ce candidat à la présidentielle de 2018, préconise à cela la nécessité d’équiper les services de sécurité, les former et bien les rémunérer.

« La solution durable aux problèmes d’insécurité est de doter la RDC d’une armée nationale, d’une police nationale et des services de sécurité bien équipés, formés et bien rémunérés et en nombre suffisant pour maintenir la paix et protéger les frontières du pays contre les menaces extérieures et intérieures», a-t-il préconisé.

Au regard des massacres à répétition, plusieurs soldats Kenya sont arrivés le week-end dernier en ville de Goma au Nord-Kivu pour appuyer les Forces armées de la République démocratique du Congo ( FARDC) dans la pacification de cette partie du pays.

A cet effet, Noël Tshiani estime que, « l’arrivée des troupes étrangères n’est qu’un palliatif qui ne doit pas remplacer ce besoin des institutions nationales solides»dit-il.

Il y a lieu de signaler qu’à ce jour, des affrontements se poursuivent entre les FARDC et le M23. D’après le porte-parole militaire le lieutenant-colonel Guillaume Kako, plusieurs terroristes ont été neutralisés à Kibumba.

Partager avec :