Related Articles















Kasindi: Meurtres des congolais par des casques bleus, le gouvernement congolais condamne cet incident

1 août 2022
26cf70e6-de19-4327-8b47-a11547d5c845.jpg
Partager avec :

Une vidéo a circulé le dimanche dernier dans la toile, montrant les éléments de la Monusco avec plus au moins 5 véhicules de guerre, provenant de l’Ouganda qui tentaient de forcer la barrière pour entrer dans le territoire congolais.

La même vidéo visualisée par plusieurs compatriotes, a laissé voir les forces onusiennes tirer à balle réelle après une vive tension avec les civils et quelques militaires présent lors de cet incident, parvenant finalement à forcer la barrière et entrer dans le sol congolais.

Selon le communiqué du porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, deux personnes sont mortes et autres sont blessées à la suite des coups de feu tirer par les casques bleus.

Le Gouvernement, conjointement avec la Monusco, ont initié une enquête pour établir les responsabilités, connaître les motivations d’un tel forfait et obtenir des sanctions sévères à l’encontre des casques bleus à la base de ce drame qui sont du reste déjà aux arrêts.

La Monusco a souligné que les casques bleus auteurs de ces meurtres ne pourront plus faire partie des contingents de la Monusco, en attendant l’aboutissement du Plan de retrait de cette force onusienne de la République Démocratique du Congo.

De son côté, le Gouvernement de la République appelle au calme la population congolaise en général, et particulièrement, celle de Kasindi et de toute la province du Nord-Kivu. Et rassure qu’il veillera à ce que pareil incident ne se reproduise plus.

Leave a Reply

Partager avec :