Kinshasa: La femme de Kabund traduite en justice pour fausses dénonciations contre le vice-gouverneur

26 septembre 2022
Partager avec :

Le malheur ne vient jamais seul dit-on ! Alors que son mari croupit déjà en prison centrale de Makala, madame Christine Kasongo, la femme de Jean-Marc Kabund a été traduite en justice. Elle est attendue au Tribunal de paix de Kinshasa/Matete le 6 octobre prochain.

Le camp du vice-gouverneur de Kinshasa Gecoco Mulumba qui a déposé la plainte, l’accuse notamment de tenir des propos diffamatoires, injurieux et humiliants à l’endroit du numéro 2 de la capitale congolaise.

En outre, la femme de l’ex bras droit de Felix Tshisekedi est accusée de faire des fausses dénonciations auprès de ses fonctionnaires en affirmant que elle et ses enfants étaient en danger de mort. Une situation qui selon elle, était causée par Gecoco qui avait envoyé ses gens pour incendier leur résidence.

D’après la partie qui accuse, les images traçant « ce montage grossier » ont été mises en circulation dans le but de ternir l’image et de jeter « l’opprobre et le déshonneur » au vice-gouverneur G. Mulumba.

Partager avec :