Un litre d’essence se négocie entre 2 695,00 et 3 345, 00 de franc après la pénurie

16 septembre 2022
5ABD1643-6E65-47BC-A1DD-D37525E68F5C
Partager avec :

Le ministère de l’économie a publié, ce vendredi 16 septembre, une nouvelle grille des prix des produits pétroliers dans les différentes zones d’approvisionnement de la République démocratique du Congo (RDC).

D’après ce communiqué, dans la zone Ouest, à laquelle appartient Kinshasa, le litre d’essence va désormais se vendre à 2 695,00 francs congolais contre 2 685,00 pour le Gasoil et 2 300,00 pour le pétrole.

A la zone d’approvisionnement Est, la nouvelle structure des prix prévoit qu’un litre d’essence se vende à 3 400,00 francs, du Gasoil à 3 350,00 et du pétrole à 2 750,00 francs.

Dans la zone Sud, le litre d’essence à la pompe est fixé à 3 345,00 francs. Celui du gasoil revient à 3 3 35,00 francs et du pétrole à 2 850,00 francs.

La même source justifie que la révision à la hausse de la structure des prix du carburant intervient au lendemain d’une grave pénurie qui a secoué Kinshasa pendant une semaine, perturbant la mobilité des personnes et provoquant la spéculation des prix du transport.

« Ce réajustement de prix tient compte de l’évolution récente des paramètres de la structure des prix et vise également le maintien de l’équilibre du système d’approvisionnement du pays en produits pétroliers », a justifié le ministère de l’économie.

Il sied de rappeler que, lors du Conseil des ministres, le vendredi dernier, le président de la république Félix Tshisekedi a recommandé la révision de la structure des prix du carburant pour réduire la pression sur les finances publiques et les revenus des sociétés pétrolières.

Partager avec :