La CENI sensibilise pour l’enrôlement des électeurs qui démarre en décembre

21 octobre 2022
sensibilistion des electeurs (kt.cd)
Partager avec :
Politiques, diplomates, artistes, comédiens et musiciens, acteurs de la société civile et d’autres personnalités ont pris part ce vendredi 21 octobre à Béatrice hôtel à Kinshasa, à la cérémonie officielle du lancement de la sensibilisation sur l’operation de l’enrôlement et identification des électeurs avant l’opération proprement dite prévue en décembre prochain.

Nouveaux majeurs, non majeur nés au plus tard le 31 décembre 2006, anciens électeurs et congolais résidents aux pays étrangers concernés par les élections, sont tous visés dans cette campagne de sensibilisation.

« La sensibilisation est très importante à cette étape de l’identification et l’enrôlement des électeurs dans la mesure où il doit conscientiser et mobiliser les électeurs en vue d’intégrer le fichier électoral lequel qui doit être le plus inclusif possible », déclare Didi Manara 2e vice-président de la CENI, dans ses mots de bienvenue.

« Tout est dans le temps”, a indiqué Carlos Mupili Cadre de concertation de la société civile et de l’observation électorale. Pour lui, cette campagne lancée tombe à point nommé. « Les processus se déroulent dans le temps jusque-là. Le bureau sortant n’avait que huit mois pour organiser les élections, il l’a fait mais ce bureau à tout le temps en sa faveur », dit-il.

« La CENI voudrait donc que toutes les parties prenantes au processus électoral participent à la réussite de cette opération d’identification et d’enrôlement des électeurs. Nous allons utiliser des approches de sensibilisation et de communication adaptées à chaque cible. Ainsi, pour cette phase de sensibilisation, il a été prévu des outils qu’on va utiliser dans les médias y compris ceux or medias. Ces derniers seront mis en place progressivement tout au long de l’opération », a rassuré M. Manara.

Ce jour même, un carnaval motorisé a été organisé dans les rues de Kinshasa pour mettre les électeurs au parfum de ce processus qui va aboutir à la présidentielle et aux législatives de 2023.

Partager avec :