Related Articles















La deuxième session de la pré-Cop 27 démarre ce lundi à Kinshasa

1 octobre 2022
images-32.jpg
Partager avec :

Le palais du peuple à Kinshasa, capitale congolaise est le cadre choisi pour abriter du 3 au 5 octobre prochain les travaux préparatoires de la 27ème session de la Conférence des parties à la convention cadre des Nations-Unies sur le changement climatique (PreCop 27).

Il s’agit du volet ministériel de ces assises après celui des Scientifiques tenu à Yangambi au début du mois de septembre. Au cours de ces assises, plus de 60 ministres venus des quatre coins du monde ayant dans leurs attributions les questions du climat y prendront part.

Ces personnalités vont réfléchir notamment sur les orientations en rapport avec les différentes thématiques qui constitueront l’agenda des débats lors de la Cop 27 prévue du 6 au 18 novembre de l’année en cours à Charm El-Cheikh en Egypte.

Les participants vont également discuter des questions relatives à la mobilisation des ressources nécessaires devant permettre au Bassin du Congo de prendre une part plus active dans la transmission énergétique pour son développement vert et la création d’emplois pour les jeunes.

Pour le ministère congolais de l’Environnement, la PreCop en RDC suscite un maximum d’attractions et d’attention sur la région du Bassin du Congo dans le but de faire avancer l’agenda climatique. Aussi, ajoute la même source, elle permet à la région de conclure des partenariats devant permettre de progresser dans la finance climatique, les pertes et dommages sur l’environnement.

Il y a quelques semaines, les scientifiques s’étaient réunis dans la localité de Yangambi dans la province de la Tshopo où abrite la tour à flux permettant de quantifier les échanges de gaz à effet de serre entre l’atmosphère et la forêt.

A cette occasion, ces scientifiques avaient approuvé que cette localité est une grande contribution des forêts tropicales à l’atténuation du changement climatique.

Partager avec :