La FECOFA va payer 121 000 USD à Nsengi Biembe au lieu de 1 million

8 novembre 2022
FB_IMG_16678912608069740.jpg
Partager avec :

Sommée par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), la Fédération congolaise de football association (FECOFA) décide de payer les arriérés qu’elle doit à son ancien sélectionneur Christian Nsengi Biembe.

Alors que l’ancien entraîneur de l’AS V Club (2007) réclamait une somme de 1 million de dollars américains, l’instance faîtière du football mondial a revu à la baisse cette somme en 121 mille dollars américains. À en croire le secrétaire général de la FECOFA, Belge Situatala.

C’est un montant qui cumule les primes de la signature du contrat, de la qualification à la phase finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2020 et aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021. Toutes ces revendications ont été faites en 2021 accompagnées d’une plainte déposée le 07 décembre de la même année.

Arrivé à la tête du staff technique de la sélection nationale avant d’être remplacé par l’Argentin, Raul Hector Cuper en 2021, Nsengi Biembe n’est pas le seul entraîneur à réclamer ses arriérés. Son prédécesseur, Jean Florent Ibenge avait connu la même situation.

Partager avec :