Le Vatican dénonce les intérêts d’exploitation et de prédation à la base de l’instabilité à l’Est de la RDC

4 juillet 2022
1645867B-D2CD-4F77-9CE3-1146F63FABB0
Partager avec :

Au cours d’une messe célébrée dimanche 03 juillet dernier à Kinshasa, le Secrétaire d’État du Saint-Siège, le Cardinal Pietro Parolin, est revenu sur la situation sécuritaire qui prévaut à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) dans son homélie lors d’une messe organisée hier dimanche à l’esplanade du palais du peuple.

Reconnaissant les causes de cette instabilité dans cette partie du pays, le Secrétaire du Vatican a affirmé que la paix est continuellement menacée par des groupes armés et par des intérêts d’exploitation et de prédation.

Pour ce prélat italien La convoitise autour des matières premières, la soif d’argent et de pouvoir ferment les portes de la paix et représentent une atteinte au droit des personnes à la vie et à la sérénité.

Face à un peuple blessé par des problèmes tels que l’absence de travail, la pollution(…),dit-il, le cardinal a exhorté à ne pas céder à la désolation ni au découragement.

« Mais Jésus continue à nous envoyer, nous, ses disciples, pour que nous puissions répéter les mêmes mots« , a indiqué le Cardinal Parolin durant cette messe réunissant une foule immense, composée des fidèles et plusieurs personnalités.

“Paix à cette maison ! Paix à la terre congolaise, qu’elle redevienne une maison de la fraternité » a-t-il lancé dans sa prière. Il a dans cette visée, appelé la population ainsi que les dirigeants à œuvrer pour la paix en République démocratique du Congo.

Partager avec :