Related Articles















Les FARDC bombardent, les M23 pleurent (Communiqué)

8 novembre 2022
IMG-20221108-WA0455.jpg
Partager avec :

Après les bombardements par les avions de chasse des forces armées de la RDC ce mardi 08 novembre 2022 dans plusieurs villages sous contrôle du M23, ce mouvement rebelle hausse le ton.

Dans un communiqué rendu public l’après-midi de ce mardi, les M23 dénoncent cette attitude des forces loyalistes, qui selon eux met en danger la vie de nombreux citoyens dans la zone sous leur contrôle et accentue la situation humanitaire dans la région.

Dans ce communiqué, les rebelles du Mouvement du 23 mars soutiennent toujours leur position de vouloir dialoguer avec le gouvernement congolais pour ramener la paix dans la région en guerre depuis plusieurs mois déjà.

S’agissant des nouvelles opérations de recrutement initiées par les forces armées de la RDC, le groupe rebelle du M23 qualifie ce là d’un message de haine et de génocide auxquels sont soumis les nouvelles recrues qui, à leur tour sont déterminés à combattre ses rebelles après d’intenses formations pour récupérer les localités sous occupation des rebelles.

A noter que depuis l’avant midi de ce mardi, les villages de Chanzu, Runyonyi et Musungati occupés par les rebelles du M23 sont sous le feu des avions de chasse des FARDC.

Partager avec :