Les femmes de l’Union sacrée se regroupent pour mettre en lumière la vision de Félix Tshisekedi

16 juillet 2022
2D5AD655-FA9A-4E71-BA98-2E1A593BF237
Partager avec :

Les femmes de l’UDPS, de l’Unc, du MLC ainsi que d’autres partis politiques qui composent l’Unions sacrée forment désormais une seule force. Réunies ce samedi 16 juillet à Fatima à Kinshasa, les femmes de l’Union sacrée ont procédé au lancement officiel du Regroupement des femmes de l’Union sacrée (RFUS).

Écharpes au cou, effigies et visuels de toute la mosaïque de l’Union sacrée placardée ça et là dans les murs, ces femmes ont répondu présentes à ce rendez-vous organisé avec grande pompe. Elles se sont toutes convenues de promouvoir jusqu’au confins du pays la vision du président de la République à leur manière et aussi promouvoir la femme.

 

les femmes de partis politiques membre de l’Union sacrée au lancement du RFUS

« La politique est aussi une affaire des femme. La Femme est le premier acteur politique de part sa vocation à donner la vie et à gérer leur ménage », a lancé en subtance Pathy Kalanga, Coordonnatrice nationale de ce regroupement, avant de faire son discours en cette occasion. Pour elle, les femmes réunies dans ce Regroupement sont « Déterminées à militer pour la participation massive des femmes aux prochaines élections, en tant que candidates et électrices ».

Et d’ajouter qu’elles sont conscientes «Les femmes de l’Union sacrée se regroupent pour mettre en lumière la vision de Félix Tshisekedi second mandat et une majorité parlementaire sont indispensables pour la matérialisation effective de la vision politique du chef de l’Etat, son Excellence Félix Antoine Tshisekedi ».

 

Les femmes de partis politiques membre de l’Union sacrée au lancement de RFUS

Pour Me Magali Dosi, coordonnatrice adjointe chargée des relations publiques du RFUS, « Les femmes sont souvent étouffées dans les partis. C’est pourquoi nous avons résolu de créer ce regroupement qui va faire rayonner les femmes », dit-elle. Cette démarche rencontre, d’après elle, la vision du chef de l’Etat qui est un partenaire privilégié dans la promotion de la femme. « Il l’a déterminé à travers son gouvernement où il y a 27% de femmes dans les postes de prises des décisions », souligne Mme Dosi coordonnatrice nationale de la ligue de femme de la Dynamique Congo Uni (DCU), parti cher à Vidye Tshimanga

 

Cette auberge des femmes de l’Union sacrée prévoit s’intaler, selon un calendrier établi, dans tous les coins du pays pour vulgariser les actions du président de la République et conscientiser les femmes pour les prochaines élections afin qu’elle se présente comme candidate et qu’elles élisent les femmes prioritairement, ont-elles indiqué

Partager avec :