L’examen du budget au cœur de la rentrée parlementaire

15 septembre 2022
AD365FF3-8AE1-43E4-BDF9-9505DE3E1251
Partager avec :

Les élus du peuple retrouvent le chemin de l’hémicycle après trois mois de vacances parlementaires. Les députés et sénateurs reprennent leurs activités, ce jeudi 15 septembre au Palais du peuple.

Cette nouvelle session qui s’ouvre est budgétaire consacrée à l’examen de la loi portant reddition des comptes de l’exercice 2021, dont le projet est déjà déposé à l’Assemblée nationale depuis juin dernier et à l’examen du budget 2023 en cours d’élaboration au niveau du gouvernement.

Cet examen de la reddition des comptes et du rapport de la Cour des comptes permettront aux parlementaires d’analyser la gestion du gouvernement en 2021, afin de tirer des conclusions de la mauvaise ou bonne gestion et activer la sanction.

Plusieurs cas de détournements des fonds alloués aux secteurs sociaux et aux investissements sont généralement signalés à travers des dépassements budgétaires des certaines institutions.

C’est ainsi que le gouvernement espère que les deux chambres du Parlement vont approuver, en urgence, la loi anti-blanchiment et la nouvelle loi bancaire d’ici la fin du mois de septembre.

De son côté, la CENI attend du Parlement deux lois essentielles : celle portant répartition des sièges et celle relative à l’enrôlement et à l’identification des électeurs. Le début de cette opération est prévu pour décembre de cette année.

Partager avec :