Related Articles















L’ONUSIDA préoccupée par les tensions à l’Est de la RDC

4 novembre 2022
Partager avec :

Le Programme Conjoint des Nations-Unies sur le VIH se dit être « vivement consterné » par les combats opposant les forces gouvernementales aux rebelles dans l’Est de la République démocratique du Congo.

L’organisation craint que ces tensions perturbent et nuisent gravement aux services de traitement, de prévention et des soins pour les personnes vivant avec le VIH et touchées par le virus.

Pour la Direction pays de l’Onusida, l’interruption du traitement pour les mères enceintes et allaitantes aurait des conséquences catastrophiques pour leurs jeunes enfants et affirme que cette situation est une course contre la montre et que les acteurs de lutte contre le VIH doivent faire de leur mieux pour sauver ces femmes en danger.

 » Je me fais beaucoup de souci pour la santé et le bien-être des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et touchées par le virus, tant dans les zones de combat que dans les communautés accueillant les personnes déplacées », a déclaré Docteur Susan Kasedde.

Et de souligner que certaines PPVIH ont peut-être dû quitter leur domicile à la hâte sans avoir le temps, ni l’opportunité de prendre leurs médicaments.

Le Programme commun de l’ONU sur le VIH affirme son soutien aux appels à la cessation immédiate des hostilités lancées par le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres et l’Union africaine.

Partager avec :