Lualaba: Accusé d’avoir détourné 369 millions USD, le gouverneur Richard Muyej est enfin déféré en justice

23 juin 2022
images-3.jpeg
Partager avec :

Dans une résolution adoptée au cours de la plénière de mercredi 22 juin 2022, l’Assemblée provinciale du Lualaba, a autorisé la Cour de cassation d’instruire le dossier en justice à charge du gouverneur Richard Muyej Mangeze Mans.

À en croire l’organe délibérant, cette résolution a été adoptée sur demande de cette Cour pour permettre à Richard Muyej, mis en cause pour détournement des deniers publics afin qu’il présente ses moyens de défense devant son juge naturel.

Au total, 15 députés sur 20 présents à la plénière ont voté pour cette résolution, autorisant les poursuites judiciaires contre le chef de l’exécutif suspendu, 4 autres ont voté contre et 1 député s’est abstenu.

Par conséquent, Richard Muyej est déféré devant son juge naturel pour établir sa culpabilité ou son innocence.

« Vu la nécessité et l’urgence, adopte la résolution dont la teneur suit: article unique : est autorisé conformément aux dispositions de l’article 87 de la loi organique 13/010 du 19 février 2013, relative à la procédure devant la Cour de cassation monsieur, le procureur près la Cour de cassation de procéder à l’instruction du dossier ouvert à charge de Monsieur Muyej Mangeze Mans Richard, ainsi adoptée en séance plénière à Kolwezi« , a déclaré le Rapporteur de cette chambre.

En décembre 2020, le chef de l’exécutif provincial est accusé de mauvaise gestion des finances de la province. Il sera convoqué à Kinshasa par l’ancien ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde.

Quelques mois après, les députés provinciaux décident de lui retirer la confiance, en se basant sur le rapport de l’IGF, l’accusant de détournement de 369 millions USD.

Related Articles

Leave a Reply

Partager avec :
AllEscort