Lutte contre le VIH/Sida : Clotûre de la réunion de consultation et mobilisation de Nairobi

14 avril 2022
IMG-20220411-WA0033.jpg
Partager avec :

La réunion politique et technique de consultation et mobilisation s’est clotûrée mercredi 13 dernier à Nairobi au Kenya.

Ces assises de trois jours, soit du lundi 11 au mercredi 13 avril, ont permis aux participants de faire des analyses objectives et réalistes sur des questions stratégiques en vue d’améliorer les interventions de lutte contre le VIH/sida.

Ont pris part à cette réunion dûment stratégique, les membres des circonscriptions de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ainsi que ceux de l’Afrique de l’Est et du Sud.On note également les partenaires au développement.

À l’issue de cette rencontre, plusieurs défis ont été relevés dont les plus capitaux sont : le dépistage et testing des groupes vulnérables et des populations clés, l’optimisation des prestations différenciées dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH, la réduction des barrières et obstacles à l’accès aux services VIH et la prise en charge de différentes formes de violences, le renforcement de la résilience de systèmes de santé, l’accroissemnet des ressources domestiques et la mobilisation des ressources externes, l’implication du secteur privé et enfin, le renforcement de l’intégration communautaire dans tous les processus de planification.

Pour sa première participation à ces assises, le Ministre congolais de la Santé publique, Hygiène et Prévention Jean-Jacques Mbungani a vivement félicité et remercié toutes les parties prenantes pour l’engagement et l’implication à contribuer dans l’amélioration des interventions du Fonds mondial.

« Je vous exhorte donc à finaliser la feuille de route de ces consultations pour mieux préparer la 7ème conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial, prévue au 4ème trimestre de cette année à New York », a-t-il déclaré.

Il a également rappelé que les principales cibles du plaidoyer sont les décideurs politiques, les Chefs d’Etats, les gouvernements, les elus du peuple, les leaders réligieux ainsi que les communautés et forces vives.

Il sied de préciser que, de cette réunion découlera une autre, prévue à Addis Abeba en Ethiopie du 24 au 29 avril, au cours de laquelle, le Ministre de la santé, Jean-Jacques Mbungani prendra officiellement ses fonctions de représentant du Fonds mondial au niveau de la région de l’Afrique de l’Est-Ouest.

Related Articles

Partager avec :
AllEscort