Marche de l’ECIDé: Ngobila interdit, Fayulu s’en tête

12 novembre 2022
20221112_114620.jpg
Partager avec :

Alors que le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila a interdit la marche dite pacifique du parti politique Engagement pour la citoyenneté et le développement ( ECIDé), son leader Martin Fayulu voit cette décision d’ un autre œil.

Si pour l’autorité urbaine de Kinshasa l’itinéraire de cette manifestation contre l’agression rwandaise se situe dans une zone neutre, cet opposant du régime Tshisekedi rappelle que « certains ont été accueillis à N’djili et ont marché sur le Boulevard Lumumba ».

« Peuple Congolais, refusons toute forme de dictature. L’Etat de droit impose que personne ne soit au-dessus de la loi. Tous les citoyens et les gouvernants sont soumis au même ensemble de règles et de normes», s’est-il insurgé via son compte Twitter.

D’après l’ECIDé, tout allait commencer à l’aéroport de N’djili pour accueillir son leader Martin Fayulu qui revient de l’étranger avant de matcher  » pacifiquement » pour protester contre l’agression du Rwanda sous couvert du M23.

Reçu récemment sur le plateau d’un média français , ce candidat à la présidentielle de 2018 a affirmé que « qu’il y a infiltration à tous les niveaux(…) même monsieur Félix Tshisekedi est un homme envoyé et installé par le Rwanda ».

Partager avec :