Related Articles















Mois de mars : « Le thème de cette année m’inspire et me motive à travailler plus sur mon projet de Résine » (Vanessa Muntu)

12 mars 2022
IMG-20220311-WA0067.jpg
Partager avec :

En République démocratique du Congo (RDC), le thème retenu en marge de la célébration du mois des droits des femmes est « La promotion de l’autonomisation des femmes et des filles dans les contextes de lutte contre le changement climatique et réduction des risques de catastrophes ».

Dans une interview accordée à Kt.cd à l’occasion de cette célébration, Vanessa Mutu CEO de « résines de Muntu », « Muntu Tri » et « Vanessa décor », a soutenu que, le thème retenu pour cette année est une preuve de la volonté et la détermination de la RDC de mettre en avant la protection de l’environnement.

Vanessa Muntu CEO de « Résines de Muntu », »Muntu Tri » et « Vanessa Decor « 

Pour cette entrepreneure dans le recyclage du plastique et l’évènementiel, c’est aussi un appel lancé aux femmes afin qu’elles participent d’avantage dans la lutte contre le changement climatique.

« En tant qu’entrepreneure dans le recyclage des objets plastiques ce thème m’inspire et m’encourage a travaillé encore plus sur mon entreprise de résine car c’est au travers cette entreprise appelée les Résines de Muntu que mes actions en tant que femme cadrent avec ce thème et grâce à mon initiative, je contribue déjà à la lutte contre le changement climatique et la réduction des risques catastrophiques », a-t-elle indiqué.

Produit des Résines de Muntu

Vanessa Muntu pense qu’il faut d’avantage sensibiliser les femmes autour de cette journée dédiee à la lutte pour leurs droits et les sensibiliser pour la prise de conscience de leur place notamment, du rôle qu’elles doivent jouer dans la société.

Décoration Mariage fait par Vanessa Decor

Elle préconise en outre le travail en synergie « pour qu’il n’y ait plus des femmes qui pensent que la journée du 8 mars est égale aux pagnes, sorties, boire au point de s’enivrer et jeter la honte sur la lutte rattacher à cette journée».

Christelle Kabanda


Partager avec :