Related Articles















Nord-Kivu : Après 48 heures de détention au Rwanda, un militaire congolais est enfin libéré

26 septembre 2022
fad321c6-3076-4a81-987f-a4804a473239.jpg
Partager avec :

Après 48 heures de détention au Rwanda, un élément des Forces armées de la République démocratique du Congo, vient d’être libéré et rapatrié à Goma l’après midi de ce lundi 26 septembre. Celui-ci avait été arrêté depuis samedi dernier pour avoir traversé illégalement la frontière rwandaise avec son arme.

La nouvelle de sa libération a été confirmée à kt.cd par le commissaire supérieur principal Malossa Mboma, administrateur adjoint du territoire de Nyiragongo dans le Nord-Kivu au cours d’un appel téléphonique qu’il nous a accordé ce même lundi.

« Il s’est retrouvé par inadvertance sur le sol rwandais, car il faisait partie de nouvelles unités déployées au niveau de la frontière. Il vient de rentrer aujourd’hui par la grande barrière. Il a par inadvertance traversé la frontière. C’est comme ça que les autres l’ont récupéré. Il est de l’unité commando, garde de la frontière » a-t-il fait savoir.

Dans la journée, la société civile du territoire de Nyiragongo est montée au créneau pour exiger la libération sans condition de cet élément de l’armée congolaise. Mambo Kawaya, président de cette structure a fait savoir que le même samedi, les forces de sécurité du Rwanda ont aussi arrêté des bergers et certains enfants qui vadroullaient dans la zone neutre côté congolais.

Il dénonce par ailleurs l’injustice qui demeure au niveau de la zone neutre où les congolais sont arrêtés et amenés au Rwanda sans que le gouvernement congolais dise un mot.

Partager avec :