Nord-Kivu : Cinq bébés nées d’une seule femme décèdent à cause d’une mauvaise condition sanitaire

13 octobre 2022
DC667057-9A27-41B4-8288-16C29D701DAE
Partager avec :

La nuit du mercredi 13 octobre a été lugubre et sombre dans la ville de Goma au Nord-Kivu. Une femme a accouché dans cette nuit cinq bébés prématurés dont deux garçons et trois filles au centre de santé de référence de Ngungu, située à environ 80 kilomètres de Goma, dans le territoire de Masisi.

Ces bébés n’ont pas survécu malheureusement à la suite de mauvaises conditions sanitaires. Le député provincial, Jean Bosco Sebishimbo rapporte qu’il n’y avait pas d’équipements adéquats, outre le fait que les médecins n’ont pu découvrir à temps qu’il s’agissait d’une grossesse multiple afin de transférer le cas vers des hôpitaux plus équipés pour ce type de prise en charge.

Il a attiré l’attention des autorités provinciales et nationales sur cette situation, qui n’est pas un cas isolé. Le médecin en chef de la zone de santé de Kirotshe, qui couvre cette partie de Masisi, confirme cette naissance prématurée, indique que cette femme n’a pas suivi des consultations prénatales alors que c’était une grossesse multiple et à risque.

Il martèle sur la sensibilisation des femmes; bien que le centre de santé de Ngungu soit limité pour ce type de grossesse.

Partager avec :