Related Articles















Nord-Kivu : Denis Mukwege appelle à la cessation de la violence

26 juillet 2022
20220726_183926.jpg
Partager avec :

Le prix Nobel de la paix a exprimé sa désolation face aux actes de vandalisme contre la mission des Nations-Unies en RDC (Monusco) dont les bureaux de Goma, au Nord-Kivu ont été attaqués par des populations hostiles à la présence onusienne dans ce coin. Le Dr Denis Mukwege a lancé un message pour une cessation des violences.

Dans un communiqué, relayé ce mardi 26 juillet, le fondateur de l’Hôpital de Panzi, au Sud Kivu a également déploré la répression violente des contestataires, lors de ces manifestations.

« Bien que la frustration de la population de Goma soit compréhensible parce qu’elle vit au quotidien des conséquences horribles de cette guerre que nous imposent certains pays voisins. Cette frustration devrait s’exprimer dans la non-violence », a dit le gynécologue.

Il conclut son message par un mot de compassion avec l’infortune de la MONUSCO et a condamné avec fermeté l’usage disproportionné de la force qui a causé des morts et de nombreux blessés parmi les manifestants.

Des sources ont annoncé au moins onze décès dont huit manifestants et trois casques bleus après des échauffourées qui ont pris deux jours de suite à Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu.

Partager avec :