Related Articles















Nord-Kivu : La société civile alerte sur la présence de Jong Numbi sur la ligne de front côté rebelles

29 octobre 2022
images-1.jpeg
Partager avec :

La société civile coordination provinciale du Nord-Kivu alerte sur la présence du général John Numbi dans le rang des terroristes du Mouvement du 23 mars (M23) qui sème la terreur et la désolation dans le territoire de Rutshuru.

Au cours d’un point de presse tenu à Goma ce samedi 29 octobre 2022, cette structure citoyenne a salué les efforts consentis par les FARDC sur les différentes lignes de front pour l’éradication rapide de cette situation.

« Dans leur entreprise criminelle, les ennemis viennent de bénéficier du concours du très recherché Général John Numbi et tous les bandits recherchés en RDC qui sont à ce moment localisés à Bunagana selon nos sources », a fait savoir la société civile.

Cependant, cette structure citoyenne annonce dès ce samedi 29 octobre, une série d’actions afin d’exiger l’implication de la communauté internationale pour contraindre le Rwanda et l’Ouganda au retrait immédiat de leurs troupes sur le sol congolais précisément du territoire de Rutshuru.

Elle demande à la population de Nyiragongo, Goma et ailleurs, d’organiser à partir de ce jour, des veillées nocturnes pour participer à la sécurité.

Elle appelle également, à des manifestations pacifiques à dater de ce dimanche 30 octobre dans le souci de demander à la communauté internationale de se mobiliser pour la cause du peuple congolais.

Au gouvernement congolais, de couper toutes les relations diplomatiques « improductives » avec le Rwanda en expulsant sans délai l’ambassadeur rwandais du sol congolais.

Pour rappel, cette même structure citoyenne a dans son bulletin d’information du vendredi 28 octobre dernier, alerté sur des mouvements suspects des soldats Rwandais RDF/M23 près du groupement Rugari en territoire de Rutshuru et de Kibumba dans le territoire de Nyiragongo au nord de Goma.

Par des sources civiles dans la région, nous apprenons que le M23 contrôle depuis le matin de ce samedi la cité de Kiwanja. Aucune communication officielle n’est disponible jusque-là.

Partager avec :