Nord-Kivu : L’armée libère des otages à Beni

4 novembre 2022
IMG-20221101-WA0047.jpg
Partager avec :

Au moins deux otages ont été libérés dont deux femmes enceintes et un nourrisson grâce aux opérations conjointes des Forces armées de la RDC (Fardc) et les Forces de défense du peuple Ougandais (UPDF) dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

D’après le lieutenant-colonel Mak Hazukay, porte-parole de la coalition qui a livré cette information ce vendredi 04 novembre, Les FARDC et UPDF ont aussi capturé deux combattantes ADF des nationalités kényane et burundaise au cours des opérations ces derniers jours dans la vallée de Mwalika à Beni.

Ces derniers ont été présentés par la coordination de la force conjointe à Kalembo, à 4 km de Bulongo sur la route Beni-Kasindi, près de la frontière ougandaise.

« La coalition continue à bombarder les positions de l’ennemi repérées dans la partie Mwalika au centre, entre Nzulube et Sulubeti et Lubero aussi, dans le territoire d’Irumu précisément dans la partie Mont OyO », a déclaré le lieutenant-colonel Mak Hazukay.

En septembre dernier, les ministres de défense de la RDC, de l’Ouganda et leurs services de sécurité se sont retrouvés à Kinshasa pour une évaluation de ces opérations débutées il y a une année. Les opérations ont été prorogées jusqu’à fin novembre en cours en attendant le déploiement de la force régionale des pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est pour lutter contre les groupes armés dans la partie orientale de la RDC.

Partager avec :