Related Articles















Nord-Kivu: Les trois militaires à l’origine de la paniqué à Kanyaruchinya, condamnés à mort

17 novembre 2022
1668618160740.jpg
Partager avec :

Chilumba Ngoy Alex, Luzo Ombni Pascal et Mutiti Nzee, tous militaires FARDC viennent d’écoper chacun d’une peine de mort par le tribunal militaire de garnison de Goma et qui les opposait au ministère public.

C’était dans une audience en flagrance devant le tribunal ce mercredi 16 novembre 2022 que ces trois militaires dont 2 appartenant au 212ème Bataillon et un autre de la 21ème brigade étant tous accusés d’avoir semé la panique dans le camps de déplacés de Kanyaruchinya et en ville de Goma le mardi 15 novembre dernier.

Dans le prononcé du jugement rendu tard dans la soirée par le tribunal militaire de garnison, conformément à l’article 57 du code pénal militaire, il a été reproché à ces derniers une haute lâcheté pour avoir cessé de combattre aux côtés des autres et décrocher l’ennemi.

Ces derniers ont été à la base d’une panique générale qui s’est observée dans le camp de Kanyaruchinya et la ville de Goma causant un flux de déplacement massif de la population craignant l’avancée des troupes du M23 vers le chef lieu de la province du Nord-Kivu.

Partager avec :