Nord Kivu: Moïse Katumbi apporte de l’assistance médicale aux des déplacés de Kanyaruchinya

9 novembre 2022
Screenshot_20221109-080718.png
Partager avec :

Deux structures médicales de Kanyaruchinya en territoire de Nyiragongo au nord de la ville de Goma qui encadrent les déplacés de la guerre du M23 ont bénéficié ce mardi d’une assistance en médicaments de la part de Moïse Katumbi, président du parti politique Ensemble pour la République.

Lui qui s’est rendu compte du problème lié à la santé au-delà des autres problèmes liés notamment aux conditions socio-économiques précaires de ces déplacés de guerre de Rutshuru , celui qu’on appelle affectueusement le chairman a voler au chevet de ces derniers pour apporter tant soit peu une solution à leur problème.

C’est Patrick Mundeke, conseiller principal de Katumbi accompagné d’une forte délégation de la coordination provinciale d’Ensemble pour la République qui est allé remettre ce lot, constitué de 67 variétés des médicaments.

Celui-ci a fait savoir devant la presse que son Président a été animé d’un amour pathétique envers ces congolais déplacés de guerre, c’est pourquoi il a posé ce geste.

Une assistance qui intervient après que l’épidémie de choléra ait été déclarée dans ce camp de Kanyaruchinya causant ainsi plusieurs décès autres autres décès sont aussi dûs au manque d’une réponse médicale efficace.

Au centre de santé de Kanyaruchinya et au centre de santé TP Mazembe où ces médicaments ont été remis, la délégation conduite de main de maître par Patrick Mundeke a été reçue par les infirmiers titulaires qui n’ont pas manqué à remercier Moïse Katumbi pour ce geste combien exceptionnel.

Répondant à la question des journalistes, Patrick Mundeke a rassuré que personne ne peut se prévaloir d’aimer le Congo sans avoir aucun souci du peuple congolais. Pour lui, Katumbi est l’exemple frappant des politiques du pays qui aiment les congolais.

«Moïse Katumbi a appris qu’il y a une épidémie de choléra qui s’est déclarée dans ce camp, il a appris aussi que les centres de santé qui accueillent les déplacés de Rutshuru sont sans médicaments. Il n’a pas hésité de prendre l’état de besoin que nous lui avions proposé et nous a déployé pour distribuer des médicaments ici et permettre à ce que nos frères qui croupissent sous les intempéries trouvent une assistance médicale »dit-il.
Et de poursuivre que « chaque vie compte pour la reconstruction de RDC et Moïse Katumbi est entrain de monter qu’il est le seul homme politique qui aime vraiment le Congo» a-t-il indiqué.

Un geste qui intervient aussi pendant que les structures sanitaires dans le territoire de Nyiragongo sont à court des médicaments. Ces structures sont actuellement pleines des patients, dont la majorité est constituée par ces déplacés cantonnés en masse sur les artères de la route Goma-Sake et particulièrement à Kanyaruchinya.

Partager avec :