Patrick Muyaya sur l’expulsion de l’ambassadeur rwandais : « La voie de la violence et de la guerre qu’ils ont choisie va se retourner contre eux »

1 novembre 2022
FgdGWnZXEAEW8UH
Partager avec :

Le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya a évoqué, au cours du briefing presse hebdomadaire tenu lundi 31 octobre 2022 à Kinshasa, l’expulsion de Vincent Karega, l’ambassadeur du Rwanda en RDC. Pour le ministre de la Communication et médias, cette expulsion est un signe changement des rapports avec le Rwanda

« Karega « out » et tout change car il était le trait d’union qui symbolisait l’existence des rapports entre les deux États. Le fait qu’il ne soit plus là, donne un message », a-t-il déclaré.

Pour M. Muyaya, l’attitude du Rwanda ne privilégie pas la paix et justifie cette expulsion.

« Un ambassadeur a pour mission de s’assurer du maintien des rapports entre les deux États pour que s’il y a des problèmes que cette facilitation se fasse. Je ne pense pas que c’était le cas pour lui. Si on l’avait gardé ici en RDC, c’est parce que le président de la République tient aux bons rapports diplomatiques. Malheureusement l’attitude dont fait montre le Rwanda n’est pas de nature à suivre la voie de la paix, celle que nous avons choisie. Il était question pour nous de réagir sur le plan diplomatique », a poursuivi Patrick Muyaya.

Le ministre de la communication a assuré que le temps de la fin pour ce type d’attitude est arrivé

Lundi 31 octobre, le gouvernement congolais, par le biais du ministère des affaires étrangères, a officiellement notifié, à Vincent Karega, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Rwanda en RDC, sa décision lui demandant de quitter le territoire congolais endéans 24 heures, soit au plus tard ce mercredi 2 novembre

Partager avec :