Polémique autour des Émoluments des députés : L’ODEP invite la Cour des comptes à faire son travail

1 septembre 2022
3e755f47-b792-4f17-be3a-abc276c985a7
Partager avec :
Le débat sur les émoluments mensuels des députés nationaux continue son bonhomme de chemin. Après le coup de gueule de l’opposant congolais Martin Fayulu Madidi, dénonçant des émoluments exorbitants versés mensuellement à chaque député, c’est autour de l’Observatoire de la dépense publique (ODEP) d’entrer en musique.

Pour cette structure, « les invisibles n’existent dans la loi des finances publiques. C’est de la corruption », indique ce jeudi 1er septembre le président de l’ODEP, Florimond Muteba.

Ce dernier a dénoncé une grande « opacité » dans la gestion des finances publiques. Pour lui, l’alerte de Martin Fayulu doit être prise au sérieux. Il a par la même occasion appelé la Cour des comptes à faire son travail.

De son côté, Georges Kapiamba, président de l’Ong ACAJ (Association congolaise d’accès à la justice) a invité le bureau Mboso de publier les émoluments mensuels versés à chaque député.

Partager avec :