Pour la première fois, les États-Unis d’Amérique appellent le Rwanda à cesser son soutien au M23

27 octobre 2022
5F4850E8-8238-4C5E-9B42-E33217DA95F8
Partager avec :

Les États-Unis d’Amérique ont appelé, pour la première fois, ce jeudi 27 octobre au Conseil de sécurité des Nations Unies, le Rwanda à cesser d’appuyer les rebelles du M23 qui sèment la terreur dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

Selon le représentant de l’USA, les tueries des populations civiles sont inacceptables, avant d’avancer un bilan de plus de 20.000 civils tués par le M23 et le CODECO.

« Les attaques des groupes armés en RDC, CODECO et le M23 ont tué plus de 2000 civils cette année, c’est inacceptable. Les États-Unis appellent les groupes armés à cesser leurs assauts contre la population la plus vulnérable de la RDC. Nous appelons également les acteurs étatiques à stopper leurs appuis à ces groupes y compris les forces de défense du Rwanda et les rebelles du M23 », a déclaré le représentant des USA.

Du côté congolais, le porte-parole du gouvernement congolais salue cette position du gouvernement américain.

« Nous saluons la position claire du gouvernement américain contre le soutien que le Rwanda apporte au M23. Les autres pays devraient emboîter le pas et œuvrer pour mettre fin à cette barbarie qui cause la mort et le déplacement massif de nos populations », a-t-il déclaré sur  son compte Twitter.

Pour rappel, un rapport des groupes d’experts de l’ONU avait déjà confirmé le soutien du Rwanda au mouvement rebelle du M23. Cependant, le Rwanda a toujours rejeté ce rapport.

Partager avec :